Comment fonctionne la maternité de substitution: mieux comprendre le processus

Comment fonctionne la maternité de substitution: mieux comprendre le processus

La maternité de substitution est une pratique courante de nos jours; cependant, il faut encore une explication approfondie pour les masses. Parmi les questions fréquemment posées, on trouve “Comment bien se préparer à la procédure?”, “Comment estimer le coût total des services?” et “Quels sont les problèmes juridiques?” L’agence de maternité de substitution World Center of Baby partage volontiers les connaissances sur la maternité de substitution: ce qu’elle est et comment elle est réalisée.

L’important dans le processus de maternité de substitution

Du côté médical de la gestation pour autrui, le processus commence par la procédure de FIV. Cette procédure implique la fécondation de plusieurs ovocytes in vitro. Le médecin sélectionne ensuite 2-3 meilleurs embryons et les transfere dans l’utérus de la mère porteuse. Habituellement, un seul des 2-3 embryons s’implante, mais la possibilité d’avoir une grossesses multiples ne peut être totalement exclue. Ainsi, un couple peut avoir même deux enfants, ce qui doit être pris en compte et mentionné dans le contrat.

L’embryon peut être produit de plusieurs manières. Il existe quatre options possibles:

  • Ovules et spermatozoïdes des futurs parents
  • Ovocytes de la donneuse et sperme du mari
  • Sperme de donneur et ovule de la mère biologique
  • Ovocytes et spermatozoïdes de donneurs

Le protocole exact de cette procédure est établi après le diagnostic. Le médecin peut prescrire une FIV dans le cycle naturel, une FIV avec stimulation, etc. Pendant la grossesse, la mère porteuse doit subir des contrôles réguliers pour surveiller la grossesse et détecter rapidement les anomalies, le cas échéant. Lors de la conversation avec la mère porteuse, les parents d’intention précisent toutes les particularités et nuances juridiques concernant la grossesse et l’accouchement. Sur la base de ces informations, un contrat est rédigé et signé par les deux parties. Les époux supportent tous les frais d’examen, de grossesse, d’accouchement et d’autres besoins. Le prix final dépend du forfait de services que le couple choisit.

Comment fonctionne la maternité de substitution pour les parents de la communauté LGBT: quelles sont les perspectives?

Quant à la maternité de substitution pour les couples homosexuels, célibataires, ils subissent les mêmes étapes et procédures que les couples hétérosexuels. Leur parcours de maternité de substitution est simplement déterminé avec un itinéraire particulier: ils sélectionnent les ovocytes d’une donneurse et utilisent le sperme du future père biologique. Après avoir consulté les bases de données de donneuses d’ovules et fait leur choix, le prochain moment de décision est de choisir qui des futurs parents sera un père biologique. La plupart du temps, les futurs parents de même sexe désire d’avoir les jumeaux, par fécondant les ovocytes de la donneuse par le sperme de chacun de deux pères. Malheureusement, pas toutes les agences de maternité de substitution offrent telles opportunités. De plus, dans certains pays, ces types de programme sont interdites par la législation.

Par contre, l’agence de maternité de substitution, World Center of Baby promeut l’égalité des droits pour le bonheur de parentalité. Surtout en raison du fait que pour les couples hétérosexuels, la gestation pour autrui est l’une des options envisageable, tandis que pour les couples de même sexe, c’est l’une des rares solutions. La compréhension des doutes et des soucis de clients est une partie essentielle du processus de gestation pour autrui afin d’assister dans cette belle aventure.

Assistance au sein de l’agences de maternité de substitution: étapes

La question qui préoccupe tous les participants aux programmes de maternité de substitution est la suivante: par où commencer? Comment ça marche? Passons en revue la procédure étape par étape. L’ensemble du processus de maternité de substitution peut être grossièrement divisé en étapes. Certains d’entre eux peuvent être effectués à distance, sans l’arrivée des parents d’intention dans le pays.

Préparation initiale

À ce stade, vous choisissez la clinique / agence de maternité de substitution, le type de service que vous allez recevoir et vous signez le contrat. Vous venez dans le pays où se trouve la clinique. Ensuite, vous assistez à la consultation. Nous vous recommandons de discuter en avance les nuances des déplacements et de l’hébergement en appartement / hôtel. Les futurs parents subissent un examen médical complet, reçoivent des consultations spécialisées et participent à la sélection d’une mère porteuse et d’une donneuse d’ovocytes. La première rencontre avec les participants essentiels du programme a lieu. Après avoir examiné les profils des mères porteuses potentielles, le représentant de l’ agence/clinique propose plusieurs candidates qui conviendraient le mieux aux futurs parents. Selon le type de programme choisi par les futurs parents, leurs services peuvent couvrir les différents types d’assistance, du suivi des moments cruciaux à l’assistance complète. Pour éviter de mettre ses clients en danger face à la pandémie COVID-19, l’agence de maternité de substitution World Center of Baby propose à ses clients de gérer certains de ces objectifs à distance.

Mise en œuvre du programme de FIV

À ce stade, un chek-up de la mère porteuse est effectué, et la stimulation de la donneuse d’ovocytes et la fécondation sont effectuées. Ensuite, les embryologistes cultivent des embryons et effectuent un dépistage génétique PGD / PGS (sur demande) pour sélectionner des bons embryons pour le transfert. Une fois les embryons transférés dans l’utérus de la mère porteuse, la progression de la grossesse est surveillée et examinée. Ces mesures comprennent les analyses de sang, les échographies, les dépistages, etc.

Accouchement et démarches administratifs

Cette étape implique le processus d’accouchement dans le pays choisi. Les parents d’intention arrivent quelques jours avant la date prévue pour assister à la naissance de leur bébé et commencer les démarches administratifs. Au moment de l’accouchement, la mère porteuse signe des documents indiquant qu’elle ne revendique pas de droits sur l’enfant. À ce stade, l’enregistrement du nouveau-né, la délivrance du certificat de naissance et la résolution de toutes les questions juridiques sont effectués.

Conclusion

Dans la recherche de la meilleure agence de maternité de substitution, concentrez-vous sur celle qui fournit un large éventail de services et de soutien, jouit d’une réputation de confiance sur le marché et est guidée par les principes de la bioéthique. Essayez de visiter le forum des parents d’intention pour découvrir les aspects juridiques et médicaux et les histoires de personnes réelles sur le sujet afin de faire votre choix parfait. N’hésitez pas à contacter l’agence de maternité de substitution World Center of Baby pour des informations complètes et une assistance d’experts.

FAQ
Comment la mère porteuse devient-elle enceinte?

La pratique moderne de la gestation pour autrui implique uniquement des procédures de gestation pour autrui. Cela signifie que la mère porteuse n’a aucun lien génétique avec l’enfant. Ce dernier mentionné est conçu par la méthode de fécondation in vitro (FIV). L’ovule est fécondé avec du sperme dans un laboratoire. Le matériel biologique peut provenir à la fois des parents ou des donneurs prévus. Plus tard, l’embryon est transféré dans l’utérus de la mère porteuse.

Le bébé ressemblera-t-il à la mère porteuse?

Si l’embryon était créé à partir de l’ovule et du sperme des parents d’intention, il n’aurait aucune ressemblance avec la mère porteuse. Le bébé ressemblera à la mère porteuse uniquement si la mère porteuse a fourni non seulement son corps dans le processus de gestation pour autrui, mais a également fait don de son ovule. Il s’agit d’un processus de substitution traditionnel qui n’est pas largement pris en compte. La gestation pour autrui n’implique pas de matériel biologique de la mère porteuse.

Une mère porteuse partage-t-elle l’ADN avec le bébé?

Dans le cadre de la gestation pour autrui, le bébé n’a aucun lien génétique avec la mère porteuse. Par conséquent, l’enfant partagera l’ADN et héritera des traits de ses parents biologiques.

Share with your friends!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nicolas Desjardins

Bonjour à tous, je suis le rédacteur en chef de SIND Canada. J'écris des articles depuis plus de 10 ans et j'adore partager mes connaissances. J'écris actuellement pour de nombreux sites web et journaux. Toutes mes idées proviennent de mon style de vie très actif, je pose chaque jour des questions à des médecins et spécialistes. Je me tiens toujours très informé pour vous donner les meilleure informations. Au cours de toutes mes années en tant qu’informaticien, je suis devenu un chercheur incroyable. Je crois que toute information doit être gratuite, nous voulons en savoir plus chaque jour. La plupart de nos sources médicales proviennent du site internet Canada.ca et recherche gouvernementale. Vous pouvez me contacter sur notre forum ou par courriel à info@sind.ca.